Archives par étiquette : transport

Invitation Atelier Énergisant: Écomobilité

C’est avec grand plaisir que l’AMSÉE vous invite à un Atelier Énergisant sur l’écomobilité et les enjeux du transport aux Îles de la Madeleine

Continuer la lecture

RESILIENCE D’UN MILIEU INSULAIRE ISOLÉ EN RESEAU AUTONOME: UN NOUVEL HORIZON ÉNERGÉTIQUE POUR LE QUEBEC

Nouveau mémoire déposé pour l’AMSÉE dans le cadre de la Consultation pour le Plan d’électrification et de changements climatiques (PECC). Pour savoir quel nouvel horizon l’AMSÉE voit se dessiner droit devant, nous vous invitons à en savoir plus dans cet article!

Continuer la lecture

Un bord de plus vers la mobilité durable

Se transporter aux Îles a un lourd impact dans notre bilan carbone. La flotte de bateaux pour rejoindre les Îles-de-la-Madeleine est à renouveler. L’occasion de s’exprimer sur nos attentes envers les futurs bateaux.

En ce sens, l’AMSÉE a saisi deux occasions pour faire valoir les principes de sécurité énergétique et environnementale pour notre futur moyen de transport. Elle a transmis un commentaire au ministre des transports dans le cadre de la consultation en ligne organisé par le député provincial et au comité sur le service de traversier qui organisait en mai dernier une consultation publique. Plusieurs membres de l’AMSÉE ainsi que l’AVÉQ ont aussi saisi ces opportunités pour faire valoir l’électromobilité et l’intermodalité.

Continuer la lecture

Stratégie énergétique des Îles-de-la-Madeleine : de la planification à la mise en œuvre

 

Capture d_écran 2017-06-28 à 11.42.26

Stratégie énergétique des Îles-de-la-Madeleine adoptée le lundi 12 juin 2017

Havre-aux-Maisons, le 28 juin 2017 L’AMSÉE salue la publication de la Stratégie énergétique des Îles-de-la-Madeleine 2017-2025 par la Communauté maritime des Îles (CMÎ) et offre sa collaboration à sa mise en œuvre. Le territoire dispose maintenant d’objectifs, de cibles et de mesures, il s’agit là de gains véritables pour la collectivité. Le document est accessible, vulgarisé et agréable à consulter, aussi l’AMSÉE invite les citoyens et organisations à en prendre connaissance. L’AMSÉE reconnaît également de nombreuses propositions qu’elle a soumise à la CMÎ et à sa commission et s’avoue emballée par certains éléments tels que : plateforme d’autopartage en 2018, révision de la réglementation des bâtiments pour faciliter l’autoproduction et l’efficacité énergétique, l’organisation d’un événement majeur en énergie aux Îles en 2018 et la volonté énoncée d’outiller et de dynamiser le milieu.

 

L’AMSÉE qualifie toutefois les cibles de la Stratégie énergétique des Îles-de-la-Madeleine de réalistes mais peu ambitieuses. Continuer la lecture

Une Heure pour la Terre: mobilisation et mobilité!

Le 29 mars 2017, nous étions à CFIM à la chronique 1/4 d’heure pour l’environnement, pour faire le bilan de l’activité d’envergure mondiale: Une heure pour la Terre. AMSÉE_2017_transport V3

Bien qu’éteindre les lumières soit une action simple et concrète, cet évènement nous sensibilise à adopter des gestes écologiques au quotidien. Car, ensemble, nous pouvons avoir un impact positif!

Pour le démontrer, nos deux intervenantes de l’AMSEE, Camille et Nata, nous proposent leur témoignage et analyse sur notre capacité à réduire nos gaz à effet de serre aux Îles en repensant nos mobilités. En effet, les secteurs de transport des personnes et marchandises sont des gros consommateurs d’énergie fossile. Nous avons des solutions technologiques comme des voitures électriques ou des panneaux solaires sur des toits de bus ou de bateaux de pêche. Mais nous avons aussi des innovations sociales comme l’autopartage ou l’organisation pratique et instantanée de nos transports.

Pierre-Luc, animateur radio, a volontiers accepté l’invitation de Camille à essayer sa Smart 100% électrique. Nous avons parcouru l’Étang du Nord et sommes allés essayer la borne électrique située à côté de la centrale d’Hydro-Québec. Il y a près d’une dizaine de propriétaires de ce modèle aux Îles. Le modèle semble bien adapté à nos habitudes de transport sur l’archipel, comme pour les courtes distances, et même l’hiver. Pour seconde voiture, ou pour une entreprise, cela vaut le coup compte tenu des nombreux incitatifs pour l’acquisition de véhicule ou de borne.

Aussi dans l’émission, Nata nous explique le concept de mobilité participative en prenant l’exemple de plateformes comme Uber ou Communauto qui mutualisent les biens et les services. Comme l’hôpital de l’archipel et les taxis hybrides, nous pouvons imaginer une flotte d’auto électrique dans toutes nos organisations.

Et oui, Pierre-Luc a bien fait de nous le rappeler: même aux îles, il y a un réel gain énergétique, environnemental et économique à utiliser l’électricité produite par la centrale au mazout pour recharger l’auto, comparé à utiliser de l’essence dans son moteur à combustion.

Bonne écoute!