Archives par étiquette : transition énergétique

Regard énergétique sur les élections municipales aux Îles-de-la-Madeleine

L’AMSÉE a séparément rencontré les deux candidatEs à la mairie des Îles-de-la-Madeleine afin d’en savoir plus sur leur vision et leurs perceptions de l’avenir énergétique des Îles. Voici une synthèse des échanges qui ont eu lieu.

AMSÉE : Qu’est-ce que la transition énergétique pour vous?
Jonathan Lapierre : Pour moi, la transition énergétique veut dire Continuer la lecture

Rapport de consultation sur l’éolien à la Dune-du-Nord : un appel à la planification intégrée de la transition énergétique des Îles-de-la-Madeleine

Havre-aux-Maisons, le 19 juillet 2017 L’AMSÉE remercie le Ministre Heurtel pour la publication du rapport de consultation sur les enjeux liés à l’implantation d’éoliennes dans l’habitat floristique protégé de la Dune-du-Nord aux Îles-de-la-Madeleine. Ce rapport est fidèle aux préoccupations soulevées lors de la consultation et l’organisme salue le travail de la commission. Parmi les consensus identifiés, on rapporte une volonté de s’affranchir de la pétro-dépendance et de réduire l’empreinte énergétique de la centrale. Tous s’entendent aussi sur la valeur écologique et la fragilité de l’écosystème de la Dune-du-Nord.

Avant d’autoriser le projet, la commission recommande au Ministre une approche rationnelle faisant appel à la rigueur. Malgré l’urgence de la transition énergétique réclamée, elle propose d’étudier d’abord les sites potentiels d’implantation éolienne selon une analyse scientifique et rigoureuse. Selon l’AMSÉE, afin d’éviter que l’histoire ne se répète, Hydro-Québec devrait aussi intégrer cet exercice à son plan global de conversion du réseau autonome des Îles-de-la-Madeleine, dont l’appel de propositions est prévu pour 2018. Continuer la lecture

Qu’est-ce que ça mange une planification énergétique communautaire?

Lors de leurs interventions au BAPE, les représentants de l’AMSÉE, qui a participé à la consultation du 3 mai 2017 et présenté un mémoire, ont référé à plusieurs reprises à une « démarche QUEST » ou une planification énergétique communautaire.

Quality Urban Energy Systems of Tomorrow (QUEST) est un « organisme collaboratif à but non lucratif qui fait la promotion de la recherche, de l’engagement et de la mobilisation dans le but de faire évoluer les collectivités du Canada afin qu’elles deviennent des collectivités écoénergétiques intelligentes ».

Il s’agit d’un projet, associé d’une démarche, qui cherche à outiller les collectivités afin qu’elles puissent contribuer à la réalisation des objectifs nationaux de lutte contre les changements climatiques et de transition énergétique, tout en stimulant le développement économique de ces collectivités.  Il existe, au Québec, un ensemble robuste de lois, de règlements et de procédures afférant à l’élaboration d’un Plan Énergétique Communautaire (PEC) ou Community energy plans, ainsi que plusieurs sources de financement possibles. Il est important de pouvoir mobiliser l’ensemble de ces outils pour naviguer les hautes eaux de la transition énergétique. Plusieurs grands centres urbains au Québec ont procédé dans ce sens, dont les villes de Québec et Longueuil, ainsi qu’un bon nombre de plus petites communautés, comme Bromont et Plessisville.

Une proposition ambitieuse, crédible et inclusive

Ambitieuse : QUEST vise à ce que 100% des collectivités canadiennes soient à l’étape de mettre en œuvre un Plan Énergétique Communautaire local en 2030. Rien de moins!

Crédible : Pour faire progresser les communautés vers ces objectifs, QUEST met à profit l’expertise collaborative de plus de 10 000 intervenants, à travers le pays. 200 Plans Énergétiques Communautaires ont déjà été réalisés au Canada. Ceux-ci regroupent des communautés représentant plus de 50% de la population canadienne, incluant tant des très grosses et très petites municipalités.

Inclusive : En demeurant un animateur objectif, la participation de QUEST permet d’intégrer sur un pied d’égalité l’ensemble des parties prenantes d’un contexte énergétique local, en misant surtout sur l’implication des populations. Continuer la lecture

L’EPA confirme le lien entre fracturation hydraulique et contamination de l’eau potable

Solidaire des communautés aux prises avec des projets de fracturation, l’AMSÉE, fier membre du Front Commun, vous partage cette information :

logo-fcte-coul-72-dpiCommuniqué du Front Commun pour la transition énergétique- pour diffusion immédiate

L’EPA confirme le lien entre fracturation hydraulique et contamination de l’eau potable

Le gouvernement Couillard doit interdire cette technique dangereuse

Montréal, le 14 décembre 2016 – Le Front commun pour la transition énergétique revient à la charge et demande que le gouvernement du Québec adopte d’urgence un décret interdisant la fracturation sur l’ensemble du territoire du Québec. Cette demande s’appuie sur le rapport final de l’Agence de protection environnementale des États-Unis (Environmental Protection Agency, EPA) sur l’impact potentiel de la fracturation hydraulique sur les ressources en eau potable, rendu public le 13 décembre dernier. Elle survient trois jours après que le gouvernement Couillard ait imposé l’adoption sous bâillon de la Loi sur les hydrocarbures permettant la fracturation au Québec. Le rapport de l’EPA confirme l’existence d’un lien direct entre cette dangereuse technique et la contamination de l’eau potable.

Continuer la lecture