Archives de catégorie : Chroniques : vivre la transition aux Îles-de-la-Madeleine

Nos membres et auteurs vous offrent leurs vues sur la transition! Partage d’anecdotes, trucs et inspirations pour se mettre les deux pieds dedans, sinon le coeur!

Le contenu de ces chroniques et des commentaires n’engagent que leurs auteurs.
D’ailleurs, vous aimeriez rédiger un texte ou une chronique sur la transition? Nous recrutons! Contactez-nous via le menu « contact ».

Qu’est-ce que ça mange une planification énergétique communautaire?

Lors de leurs interventions au BAPE, les représentants de l’AMSÉE, qui a participé à la consultation du 3 mai 2017 et présenté un mémoire, ont référé à plusieurs reprises à une « démarche QUEST » ou une planification énergétique communautaire.

Quality Urban Energy Systems of Tomorrow (QUEST) est un « organisme collaboratif à but non lucratif qui fait la promotion de la recherche, de l’engagement et de la mobilisation dans le but de faire évoluer les collectivités du Canada afin qu’elles deviennent des collectivités écoénergétiques intelligentes ».

Il s’agit d’un projet, associé d’une démarche, qui cherche à outiller les collectivités afin qu’elles puissent contribuer à la réalisation des objectifs nationaux de lutte contre les changements climatiques et de transition énergétique, tout en stimulant le développement économique de ces collectivités.  Il existe, au Québec, un ensemble robuste de lois, de règlements et de procédures afférant à l’élaboration d’un Plan Énergétique Communautaire (PEC) ou Community energy plans, ainsi que plusieurs sources de financement possibles. Il est important de pouvoir mobiliser l’ensemble de ces outils pour naviguer les hautes eaux de la transition énergétique. Plusieurs grands centres urbains au Québec ont procédé dans ce sens, dont les villes de Québec et Longueuil, ainsi qu’un bon nombre de plus petites communautés, comme Bromont et Plessisville.

Une proposition ambitieuse, crédible et inclusive

Ambitieuse : QUEST vise à ce que 100% des collectivités canadiennes soient à l’étape de mettre en œuvre un Plan Énergétique Communautaire local en 2030. Rien de moins!

Crédible : Pour faire progresser les communautés vers ces objectifs, QUEST met à profit l’expertise collaborative de plus de 10 000 intervenants, à travers le pays. 200 Plans Énergétiques Communautaires ont déjà été réalisés au Canada. Ceux-ci regroupent des communautés représentant plus de 50% de la population canadienne, incluant tant des très grosses et très petites municipalités.

Inclusive : En demeurant un animateur objectif, la participation de QUEST permet d’intégrer sur un pied d’égalité l’ensemble des parties prenantes d’un contexte énergétique local, en misant surtout sur l’implication des populations. Continuer la lecture

À toi qui veux ne pas t’enfarger dans les fleurs de la dune, sans non plus les brûler par les deux bouts

(Extrait du blogue mpapillon.wordpress.com)
Pétaléole

Marguerites, foin et pastel sur carton. Marianne Papillon 2016

Salut à toi, ami Quichotte, épouvanté par ces mâts géants,

Salut à toi, fervent chevalier des armoiries de la Protection-du-corème-de-Conrad,

Salut à toi, l’assoiffé d’énergie renouvelable en panne sèche prolongée,

Salut à toi, le chasseur-cueilleur clandestin de la Dune-du-Nord,

Salut à toi, esprit tourmenté par le tumulte de l’Hudsonie tomenteuse,

Salut à toi, le salarié imaginaire d’une énergie qui ne partirait plus en fumée,

Salut à toi, l’amoureux d’un paysage que tu voudrais encore plus fixe que ses dunes,

Salut à toi, grand trésorier du bien public carburant au mazout ou bien aux redevances,

Salut à toi, prêcheur de paroisse pour une éolienne plus haute que celle du canton voisin,

Salut à toi, chercheur décoré, détenteur de vérité oubliée sur les tablettes empoussiérées,

Lire la suite…

Une Heure pour la Terre: mobilisation et mobilité!

Le 29 mars 2017, nous étions à CFIM à la chronique 1/4 d’heure pour l’environnement, pour faire le bilan de l’activité d’envergure mondiale: Une heure pour la Terre. AMSÉE_2017_transport V3

Bien qu’éteindre les lumières soit une action simple et concrète, cet évènement nous sensibilise à adopter des gestes écologiques au quotidien. Car, ensemble, nous pouvons avoir un impact positif!

Pour le démontrer, nos deux intervenantes de l’AMSEE, Camille et Nata, nous proposent leur témoignage et analyse sur notre capacité à réduire nos gaz à effet de serre aux Îles en repensant nos mobilités. En effet, les secteurs de transport des personnes et marchandises sont des gros consommateurs d’énergie fossile. Nous avons des solutions technologiques comme des voitures électriques ou des panneaux solaires sur des toits de bus ou de bateaux de pêche. Mais nous avons aussi des innovations sociales comme l’autopartage ou l’organisation pratique et instantanée de nos transports.

Pierre-Luc, animateur radio, a volontiers accepté l’invitation de Camille à essayer sa Smart 100% électrique. Nous avons parcouru l’Étang du Nord et sommes allés essayer la borne électrique située à côté de la centrale d’Hydro-Québec. Il y a près d’une dizaine de propriétaires de ce modèle aux Îles. Le modèle semble bien adapté à nos habitudes de transport sur l’archipel, comme pour les courtes distances, et même l’hiver. Pour seconde voiture, ou pour une entreprise, cela vaut le coup compte tenu des nombreux incitatifs pour l’acquisition de véhicule ou de borne.

Aussi dans l’émission, Nata nous explique le concept de mobilité participative en prenant l’exemple de plateformes comme Uber ou Communauto qui mutualisent les biens et les services. Comme l’hôpital de l’archipel et les taxis hybrides, nous pouvons imaginer une flotte d’auto électrique dans toutes nos organisations.

Et oui, Pierre-Luc a bien fait de nous le rappeler: même aux îles, il y a un réel gain énergétique, environnemental et économique à utiliser l’électricité produite par la centrale au mazout pour recharger l’auto, comparé à utiliser de l’essence dans son moteur à combustion.

Bonne écoute!

 

Pour d’autres conseils: http://earthhour.fr/page/les-conseils-du-dr-procrastination

 

 

18 panneaux solaires installés en moins de deux heures, la roulette du compteur tourne à l’envers à la fin.

Cliquez « j’aime » sur Association madelinienne pour la sécurité énergétique et environnementale …….pour la suite.