L’AMSEE vous invite à participer à l’évènement Une heure pour la Terre

Invitation: Samedi 25 mars de 20h30 à 21h30, heure des Îles.

Il s’agit de la 10e édition d’Une heure pour la Terre, évènement à portée mondiale qui appelle tous les habitants de la terre, à éteindre leurs lumières pendant une heure, afin de les sensibiliser aux changements climatiques. Le but étant de montrer qu’adopter un geste éco-responsable individuellement peut avoir un réel impact collectivement!

Cette année la date est prévue le samedi 25 mars, à 20h30, heure des Îles. L’AMSEE invite donc les habitants des Îles de la Madeleine à éteindre toutes les lumières de leur habitation pendant une heure. Pour l’AMSEE, les solutions à mettre en place pour améliorer notre bilan énergétique ou augmenter notre sécurité énergétique sont à notre portée, que ce soit par l’adoption de comportement sobre en énergie, ou dans l’investissement d’énergie renouvelable ou de stockage.

Sur l’archipel, cette action est plus que symbolique. Compte tenu du fait que notre électricité est produite à partir d’une centrale thermique, alimentée par des énergies fossiles, participer localement à cet évènement a donc tout son importance.Prenons le temps, en éteignant nos lumières, de nous demander si on pourrait faire davantage d’économies d’énergie dans notre quotidien. Par exemple, certaines de nos lumières pourraient être éteintes si personne n’est dans la pièce. Aussi, les lumières extérieurs qui restent allumer toute la nuit, et toute l’année sont une véritable perte d’énergie. Choisissons des capteurs de mouvements, minuteurs ou lumières solaires pour éclairer l’entrée ou l’allée.

Vous êtes déjà bien sensibilisés aux économies d’énergie via l’éclairage? Peut-être qu’il est temps de passer à l’étape d’après et de profiter de l’évènement Une Heure pour la terre pour éteindre les appareils électroniques et débrancher tous les chargeurs qui utilisent beaucoup d’énergie inutilement. Chassez les « charges fantômes »!

Pour samedi prochain, préparons nos bougies, de préférence de cire d’abeille ou de myrique (plante que l’on retrouve, aux Îles, aux fruits recouverts d’une couche de cire). Plus de bougie? Ce serait alors une bonne occasion de constituer une petite réserve, pour des raisons de sécurité. Nous ne sommes pas à l’abri d’une coupure d’électricité…Une lampe de poche ou frontale pourrait aussi faire l’affaire à condition d’avoir des piles bien (re)chargées. Une autre solution serait de stocker de l’énergie dans des batteries de plus grande taille pour alimenter les appareils essentiels de nos maisons (chauffage, congélateur), lors de coupures d’électricité ou d’évènement exceptionnel. Notre sécurité énergétique serait davantage garantie si nous nous engagions collectivement vers ce type de solution.

En adoptant ces petits gestes pour faire attention à notre consommation d’énergie, on fait déjà partie de la solution. On diminue son empreinte environnementale en demandant moins d’énergie à la centrale. La somme de nos changements de comportements, sur un archipel comme le notre, peut vraiment faire une différence. De plus, comme l’évènement est d’envergure mondiale, imaginez la somme des impacts positifs que nous allons atteindre cette journée là!

bannière Une heure terre.jpg

Alors cette année, allez-vous être de la partie? Rejoignez l’évènement: https://www.facebook.com/events/245738609170454/

Qui va éteindre ses lumières à 20h30 le samedi 25 mars prochain? Regardez par vos fenêtres, si des lumières s’éteignent, c’est que vos voisins participent aussi!

Et vous? Qu’allez-vous faire pendant une heure à la chandelle?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *