RESILIENCE D’UN MILIEU INSULAIRE ISOLÉ EN RESEAU AUTONOME: UN NOUVEL HORIZON ÉNERGÉTIQUE POUR LE QUEBEC

Nouveau mémoire déposé pour l’AMSÉE dans le cadre de la Consultation pour le Plan d’électrification et de changements climatiques (PECC). Pour savoir quel nouvel horizon l’AMSÉE voit se dessiner droit devant, nous vous invitons à en savoir plus dans cet article!

Le Plan d’électrification et de changements climatiques (PECC) guidera l’action du Québec d’ici 2030. Il prendra la relève du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Il s’inscrit dans la volonté de respecter l’engagement international du Québec de réduire ses émissions de GES de 37,5 % d’ici 2030, sous leurs niveaux de 1990. Le gouvernement compte principalement y parvenir en stimulant l’électrification de l’économie, l’efficacité énergétique et l’entrepreneuriat, ainsi qu’en déployant des mesures fortes en matière de mobilité durable, d’aménagement du territoire et d’adaptation aux changements climatiques.
L’AMSÉE se réjouit que le gouvernement du Québec se préoccupe de la lutte au réchauffement climatique. Cependant, dans le contexte actuel d’urgence et de crise climatique, l’approche devrait être plus ambitieuse et axée sur les objectifs ultimes à atteindre. Effectivement, les consensus scientifiques sont clairs : pour éviter l’emballement climatique, la planète doit atteindre la carboneutralité au cours des prochaines décennies et ce sont les décisions prises maintenant qui feront la différence. Tous les secteurs doivent être décarbonisés rapidement et les enjeux de droits humains et de justice sociale doivent demeurer au coeur de la transition énergétique qui nous mènera à ce nouvel horizon.
L’AMSÉE propose donc ici une série de recommandations qui, nous l’espérons, seront utiles pour les travaux du PECC et à l’atteinte des impératifs climatiques mondiaux, tant en matière de réduction de GES que d’adaptation climatique et de résilience des communautés.

Les régions dont il est question dans ce mémoire
Les Îles-de-la-Madeleine, dans la région Gaspésie-les-Îles, sont spécifiquement ciblées par la présente intervention. Toutefois, nos recommandations sont aussi applicables aux autres communautés en réseau autonome (Nunavik, Basse Côte-Nord, etc.) ainsi qu’en milieu insulaire, côtier ou isolé (Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, Bas-Saint-Laurent, Côte-Nord, etc.). Enfin, certaines recommandations, d’ordre général, s’appliquent à l’ensemble du Québec.

Thématiques abordées dans le présent mémoire
Nous aborderons les différentes thématiques proposées par la consultation, mais nous traiterons particulièrement de la conversion des réseaux autonomes du Québec et du potentiel de l’industrie de l’hydrogène, du transport maritime et de la pêche pour réduire les émissions de GES. L’importance de cultiver la résilience et de porter attention aux groupes vulnérables à l’occasion de la transition énergétique sera également soulignée.

Pour voir toutes les recommandations, référez-vous dans le mémoire à la table des matières pour aller directement au(x) points qui vous intéressent…

Pour terminer le mémoire, l’AMSÉE s’interroge: Aurons-nous nos propres réfugiés climatiques au Québec? Saurons-nous agir à temps pour en prémunir les communautés les plus vulnérables, les accompagner dans leur transition, sinon dans leur migration?

C’est donc un nouvel horizon que l’AMSÉE voit se dessiner droit devant, celui de la résilience. Résilience de nos écosystèmes, de nos infrastructures, de nos collectivités, de nos demeures, de nos enfants.

Mémoire de l’AMSÉE sur le Plan d’électrification et de changements climatiques du Québec 2019-10-27 page. 17

En conclusion, nous croyons donc non seulement nécessaire, mais réaliste, que le Québec se dote dès maintenant d’une cible de zéro émission en 2050. En ce sens, il doit aussi se doter des moyens financiers, règlementaires et organisationnels pour y arriver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.