Partir en vacances en véhicule électrique…

Clairement ma borne de recharge préférée du voyage, pour le spot, la signalisation et la simplicité du modèle

Dans cet article, je souhaite partager avec vous mon expérience de voyage en véhicule électrique sur l’Île du Prince-Edouard. Accompagnée de ma mère pour ce séjour d’une semaine, c’était la première fois que nous visitions l’Île. Avant de réserver nos Air Bnb, nous avons tenté de localiser des bornes de recharge et les lieux d’intérêt en fonction des distances à parcourir. Ma voiture, une Smart Électrique a une autonomie moyenne de 100 kilomètres. Bien sûr, dépendamment de l’allure, des conditions météos, du poids, de la pression des pneus, etc, le nombre de kilomètres qu’il est possible de parcourir avec le même niveau charge varie d’un trajet à l’autre. 

Nous sommes donc parties de l’Île de Havre-Aubert un jeudi matin pour prendre le bateau au Cap aux meules à destination de Souris. En embarquant sur le traversier, nous avions déjà parcouru 20 kilomètres et le cadran affichait 80% de batterie. Nous avons choisi Montague comme première étape puisque plusieurs bornes de recharge se trouvent dans ce secteur et que la distance et les activités à faire semblaient bien se prêter à la demi-journée qui nous restait .

La première borne que nous avons utilisée est située sur une ancienne gare qui sert de centre d’information et qui est aussi un point de départ de la piste de la Confédération. Au centre d’information, nous prenons connaissance d’un concours culinaire: la chowder trail qui nous permet de découvrir ce plat typique auprès d’une soixantaine de restaurants participants. Nous décidons de goûter notre première chaudrée chez Stella’s, petit casse-croûte de Montague, qui nous a fait forte impression. Il suffit ensuite de se connecter et donner une note sur 5 afin de gagner des prix chaque semaine. La chaudrée de Stella était crémeuse, goûteuse, servie avec de gros morceaux de homard et accompagnée d’un délicieux petit pain!

Le deuxième jour, c’est à Dalway sur le circuit des pignons verts que nous nous sommes arrêtées pour recharger. Cette borne située au cœur de Parc Canada est juste à côté de la plage. Ainsi, pendant que la Smart recharge tranquillement, ma mère et moi nous adonnons à l’activité qui deviendra très vite notre activité préférée de notre séjour : le longe-côte. Très populaire dans le sud de la France, le longe-côte consiste à marcher le long de la côte avec de l’eau jusqu’aux genoux, hanches ou au- dessus du nombril en fonction du niveau de difficulté que l’on souhaite se donner. 

A notre retour, la voiture est prête à nous faire découvrir le reste du parc et à nous amener à Cavendish pour rencontre la fameuse Anne! Cet hiver, j’ai eu beaucoup de plaisir à (re)découvrir Anne…la maison aux pignons verts, la nouvelle série qui est diffusée sur Netflix et CBC. C’est donc avec impatience que j’avais préparé ce voyage pour aller enfin découvrir notre voisine de l’Île et en savoir plus sur l’impressionnante Lucy Maud Montgomery. 

Le tout nouveau centre d’exposition de Anne…la maison aux pignons verts de Parc Canada a intégré 60 panneaux solaires photovoltaïques!

Avant d’aller retrouver Mélody notre logeuse Air Bnb, nous nous arrêtons à North Rustico pour goûter à la chaudrée du Blue Mussel Café et déguster des huîtres, un excellent gâteau au fromage et une tarte aux bleuets faits maison ! Durant la nuit, nous profitons de la prise 110V régulière de notre logeuse pour faire le plein…

Le jour d’après, étant proche de la plage, nous décidons de retourner à Dalway pour nous baigner et ainsi profiter à nouveau de la recharge de Parc Canada. Nous allons ensuite déguster des fraises fraîches à Brackley Beach et prendre une marche sur l’Île Robinson. Affamées, nous découvrons la Glenfarm qui produit localement fromage et pizzas au feu de bois! Sur place, un local possédant une Smart rouge en profite pour nous confier sa satisfaction de conduire ce modèle diesel de 2005. Sans plan pour l’après-midi, nous tombons sur le Preserves Compagnie qui, devinez-quoi, a une borne de recharge sur sa bâtisse! Donc, pendant que la voiture recharge nous partons à la découverte du village, de la Toy factory véritable paradis pour les petits comme pour les grands et du magnifique jardin de New Glasgow. Notre batterie rechargée, nous rentrons chez Mélody pour notre deuxième nuit…Pas de chaudrées pour nous cette journée-là, mais un bon coup de soleil!

Tomber sur une borne de recharge et en profiter pour visiter la place! Du vrai tourisme électrique!

Notre quatrième journée commence avec une petite session de longe-côte, puis avec une balade sur les sentiers bubbling springs et landfarm de Parc Canada. Le temps se gâte, la pluie pointe son nez, nous en profitons alors pour faire un arrêt dans les boutiques du village d’Avonlea, manger une chaudrée et des crabes cakes au Car’s Oyster et de voir la maison où naquit Lucy Maud à New London. À 16 heures, nous arrivons chez Anne et Jonathan à Burlington. Un accueil chaleureux nous est réservé: Anne nous a préparé de délicieux scones aux fraises et à la crème. De plus, leur maison est magnifique, blottie dans un écrin de verdure. Je me rends compte qu’il y a une borne à une dizaine de minutes de là dans la ville de Kensignton, mais une fois rendues dans la ville, nous constatons avec dépit que la recharge ne fonctionne pas. Nous utilisons alors une borne 110V un peu plus loin le temps de découvrir la chaudrée du restaurant situé dans une ancienne gare ferroviaire. Nous terminons de recharger chez nos hôtes.

La borne de Kensington n’était pas fonctionnellle. On était dimanche soir et personne ne pouvait remédier à la situation. J’ai donc laissé un avis sur plugshare.com

Le lendemain, nous découvrons la très belle plage de Parc Cabot et nous en profitons pour faire notre activité aquatique quotidienne. Nous passons ensuite le reste de la journée à Summerside où nous attendent plusieurs bornes de recharge. Nous utilisons celle juste à côté du centre d’information, celle derrière les poubelles! Après avoir découvert le centre historique, le musée international du renard argenté et dégusté une délicieuse crème glacée, nous reprenons la route, direction le détroit du Northumberland, où nous pouvons admirer le plus grand pont du monde! Nous retournons à la même borne à Summerside le temps d’écouter un spectacle offert dans un parc dans le cadre d’un festival culturel et décidons de déguster une chaudrée au Silverfox restaurant tout en regardant les voiliers rentrés au port. Avec cette double recharge, la batterie de la Smart est pleine et il nous reste encore  90% lorsque nous rentrons chez Anne et Jonathan.

Borne à Summerside

Pour notre avant-dernier jour, nous quittons à regret nos super hôtes et leur maison de luxe pour Charlottetown. Arrivée dans la capitale, la borne que nous avons spottée dans le centre-ville se trouve dans un parking souterrain payant. Nous décidons alors d’attendre le soir pour recharger et faisons une balade sur le waterfront et le centre-ville tout en évitant les averses de pluie en faisant des sessions de magasinage. Notre dernier air bnb est situé dans le nord de la ville à 5 minutes d’une borne de recharge. Nous rechargeons de 30 à 60% le temps d’un souper burger de pétoncles panées et poutine et retournons le lendemain pour compléter notre charge à hauteur de 90%. Sur le chemin de retour pour aller vers l’est nous visitons  le village de Orwel qui est sur notre route et proche de la seule borne de recharge publique en service dans l’Est soit celle de Montague. Donc après la visite du village historique, compte tenu que nous n’avons que seulement 60% de batterie et qu’il nous reste un bon cinquante kilomètres pour rejoindre Souris, nous retournons à la borne que nous avons utilisée le premier jour. Nous atteignons le 100% en fin d’après-midi. Nullement pressées puisque notre bateau partait la nuit à Souris et avec une charge maximale nous décidons de nous rendre jusqu’à Basin Head pour entendre le sable chanter! Arrivées vers 18 heures, nous profitons du coucher du soleil pour ramasser quelques mermaids teardrops. Finalement, c’est avec 45% de batterie que nous embarquons dans le bateau, juste assez pour retourner à Havre-Aubert le matin suivant. 

Borne de recharge de Dalway (parc canada)

Pour conclure ce voyage électrisant, les distances sur l’Île et entre les différents points d’intérêt conviennent parfaitement aux véhicules électriques. Les bornes, bien que peu nombreuses, ont permis de recharger adéquatement sur la route et nous faire sentir ‘tranquilles’ sur nos trajets. Nous n’avons croisé presque aucun véhicule électrique mais avons par contre suscité beaucoup d’intérêt avec cette petite voiture 100% électrique. Les gens ont été surpris de nous voir voyager avec ce véhicule limité en terme d’autonomie et d’espace mais curieux d’en savoir plus sur ce mode de transport économique et écologique. Nous sommes prêtes à recommencer n’importe quand! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.