Un premier atelier éducatif pour l’AMSÉE

Jeudi dernier, dans le cadre de la semaine de relâche scolaire, l’AMSÉE donnait son tout premier éducatif « Fabrique ton propre ÉlectroVélo » à un public de 7 jeunes madelinots.

Photo de groupe des participants et animateurs de l’Atelier « Fabrique ton propre ÉlectroVélo »

Les jeunes ont eu l’opportunité d’utiliser leur propre énergie mécanique humaine en pédalant sur un vélo stationnaire qui produit de l’électricité. En y connectant un appareil qui mesure la tension et l’ampérage ainsi que divers autres appareils électriques communs comme des lumières, fans, etc., les participants ont ainsi constaté – de leurs propres jambes! – l’énergie requise pour alimenter ces petits appareils. Ces expériences stimulantes ont amené les jeunes à faire appel à leur logique et à transposer leurs connaissances antérieures en mathématique, en science et en technologie pour comprendre le mécanisme de l’ÉlectroVélo, mais aussi pour en saisir toute la portée. Les jeunes ont réalisé que l’ÉlectroVélo est une façon pratique et peu coûteuse d’obtenir de l’énergie et qu’il ne génère aucune pollution, qu’il favorise de saines habitudes de vie et améliore la sécurité énergétique. Ces avantages ont été mis en opposition avec la situation de l’archipel (dépendance totale aux hydrocarbures, vulnérabilité en cas de tempête, pollution, coûts élevés de production). L’AMSÉE tient à remercier les jeunes pour leur intérêt, les parents de les avoir accompagner et le Regroupement Loisirs des Îles d’avoir rendu l’activité possible.

Les jeunes à l’oeuvre, en train d’assembler les pièces principales de l’ÉlectroVélo.

Rappelons que ce projet d’éducation « ÉlectroVélo » est dans les dossiers de l’AMSÉE depuis les débuts de l’Association. En 2016, au salon de la Commission Scolaire des Îles, les membres de l’AMSÉE avait fait la démonstration auprès du corps professoral de cet outil pédagogique permettant de soutenir l’offre éducationnelle locale et de bonifier les outils disponibles aux professeurs, tout en contribuant au développement de compétences transversales importantes. Bien que certains enseignants aient démontré de l’intérêt, aucune proposition formelle n’a été retenue. Quelques mois plus tard, les membres de l’AMSÉE déposaient une demande au Fonds de développement du territoire (FDT) de la municipalité des Îles pour un projet complet incluant une véritable offre éducative à court et moyen terme auprès des jeunes mais aussi du grand public. Cette offre mettait à profit des outils de communication ludiques présentés lors d’ateliers participatifs adaptés aux milieux scolaire et général et tissait des liens entre les saines habitudes de vie, les comportements écoresponsables et le développement d’une culture entrepreneuriale au sein d’une économie sociale. Le projet avait pour but de permettre de sensibiliser les citoyens à leur rôle dans le cycle de production et de consommation énergétique, encourager des comportements énergétiques et sociaux sains et promouvoir l’autoproduction d’énergie. Malheureusement, seulement 25% du budget a été réuni pour permettre la réalisation de ce projet. Les membres de l’Association ont dû, avec regret, retirer leur proposition de projet au FDT et trouver de nouvelles façons pour atteindre leur objectif de promouvoir la sécurité énergétique et environnementale.

L’AMSÉE a alors profité de la tenue de deux salons en environnement et énergie en 2018 pour faire une démonstration de son ÉlectroVélo. À l’occasion du Jour de la Terre en avril dernier, les visiteurs du salon ont pu embarquer sur ce vélo stationnaire pour produire de l’électricité (lumière) et du vent (ventilateur). Au salon des Initiatives d’Ici et d’ailleurs organisé en septembre dans le cadre du Rendez-vous sur les microréseaux, l’AMSÉE a offert une belle performance à la centaine de visiteurs venus du monde entier (délégation de la France, etc) en démontrant l’inventivité et l’ingéniosité des Madelinots à son kiosque. ÉlectroVélo, machine à hydrogène, production solaire en temps réel, etc, autant dire que les membres de l’AMSÉE ont brillé par cette prestation. La présence à ces deux évènements s’est faite de façon entièrement bénévole et sans aucune contribution financière.

Également, l’artiste en art visuel Marianne Papillon a choisi l’ÉlectroVélo comme pièce principale de son oeuvre présentée en octobre dernier à l’Espace Solo dans le cadre de l’exposition Habitées. Une occasion de joindre Art et Énergie et sensibiliser un autre public à notre consommation énergétique.

Enfin, plus récemment, l’ÉlectroVélo a été mis à disposition des enfants dont les parents été venus assistés à l’évènement Écobâtiment à la microbrasserie des Îles.. Pendant que les adultes discutaient bâtiment durable à l’étage, les jeunes s’amusaient en pédalant.

Ainsi, une semaine après la tenue du premier atelier éducatif « Fabrique ton propre ÉlectroVélo », les membres de l’AMSÉE sont très fiers du chemin parcouru pour parvenir à leur objectif initial, d’offrir un véritable contenu pédagogique autour de ce formidable outil ludique, pratique et quasiment gratuit puisque toutes les pièces ont été récupérées d’anciens vélos stationnaires, de vélos de route ou de scooters électriques. Aujourd’hui, l’association dispose de trois ÉlectroVélos et de leurs accessoires ainsi que d’une offre pédagogique et d’animation complète. Elle espère maintenant obtenir des propositions concrètes pour offrir professionnellement ce service et rémunérer ainsi le travail de ses animateurs. Elle souhaite également obtenir le soutien nécessaire pour aller encore plus loin…En effet, les membres ont encore quelques idées à réaliser pour « pimper » l’ÉlectroVélo et faire de cet outil une occasion d’enrichissement collectif…Vous en saurez plus dans le prochain plan d’action 2019-20 dévoilé lors de la prochaine AGA. Continuez à nous suivre et soutenez l’association en devenant membre!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.