Source d’informations sur les microréseaux intelligents ou SMART GRIDS

Il y a peu, Hydro-Québec mettait en ligne un site internet dédié à la transition énergétique de l’archipel madelinot avec un chapitre entier sur le microréseau: https://www.hydroquebec.com/transition-iles-de-la-madeleine/microreseau/

Voici ce qu’on peut y lire:

La transition énergétique aux Îles-de-la-Madeleine passera également par la production locale d’énergie renouvelable intermittente intégrée à un microréseau électrique.

  • La mise en place d’un microréseau s’inscrit dans la vision globale de la transition énergétique des Îles-de-la-Madeleine.
  • Le concept sera élaboré en fonction des besoins des Madelinots.
  • Le déploiement de technologies innovantes pour la production complémentaire d’énergie intermittente, le stockage et la gestion d’énergie feront des Îles une vitrine technologique
  • Le transport, responsable de 45 % des émissions de GES sur les Îles, est également au cœur des préoccupations d’Hydro-Québec.

Les mots en gras sont choisis par Hydro-Québec et révèlent l’orientation du fournisseur d’énergie.  Mais quelle est la vision globale de la transition énergétique ? Quels sont les besoins des Madelinots?

A l’aube de 2019, l’AMSÉE se propose ici de rassembler l’information recueillies jusqu’alors au sujet des microréseaux en général et du microréseau des Îles afin que le plus grand nombre puisse se documenter et en apprendre davantage sur ces nouveautés. Il s’agit surtout de saisir les occasions de participer à la mise en place du plus grand microréseau en réseau autonome du Canada!

Car, dépêchons-nous, le calendrier est sorti et le microréseau est annoncé pour l’horizon 2019-2020. De même que Alain Sayeh, directeur Intégration des nouvelles technologies d’Hydro-Québec, est venu en personne nous offrir une conférence grand public sur la transition des Îles. Il y a avait également un kiosque d’Hydro-Québec au salon des initiatives et d’ailleurs organisé dans le cadre du Rendez-vous de Nergica. De leur côté, à ville de Lac-Mégantic le projet de microréseau devrait entrer en fonction en 2019.

https://www.hydroquebec.com/transition-iles-de-la-madeleine/echanger-avec-nous/

« La transition énergétique…vers des îles plus vertes! »

Pour Nergica, les microréseaux sont une option énergétique d’avenir et un marché en plein essor. Comme expliqué lors d’un webinaire en février 2018, le stockage est aussi partie intégrante des nouvelles composantes du réseau. C’est pourquoi, l’ancien technocentre éolien mène un programme de recherche novateur et a été l’organisateur du Rendez-Vous sur les microréseaux et la transition des collectivités en septembre dernier. Un colloque de trois jours rassemblant près de 150 personnes de différents pays et provinces du Canada! Une occasion de recevoir la visite et le soutien de TÉQ, et d’échanger sur les multiples solutions pour sortir de notre pétrodépendance…


Le Rendez-Vous a aussi été l’occasion de réaliser un mur à idées, dont quelques unes de la page 30 du cahier sont recopiées ci-dessous:

  • Tenir des séances de formation destinées au grand public portant sur l’autoproduction et la sobriété énergétique (consommation responsable de l’énergie)
  • Mettre en place un projet pilote sur la gestion intelligente de l’énergie dans les microréseaux
  • Assurer l’électrification de la mine de sel (Îles-de-la-Madeleine), chargeurs électriques, VOD (ventilation on demand)
  • Mettre en place un microréseau intelligent de démonstration au CISSS, intégration du solaire PV, stockage, véhicule to grid, gestion des charges, efficacité énergétique
  • Expliquer à la population quels sont les défis techniques de l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau
  • Mettre en place des programmes de vulgarisation et de diffusion des résultats de projets de microréseau
  • Développer des solutions de production de chaleur pour les communautés isolées
  • Développer des solutions innovantes et propres pour la production de la chaleur en région nordique
  • Impliquer des collectivités et des citoyens
  • Ouvrir des communautés à l’idée de modifier leur consommation d’énergie dans un contexte de faible coût
  • Mener des projets de récupération de chaleur pour implanter des serres qui puissent fonctionner tout au long de l’année
  • Faire de la récupération de chaleur (comme au CISSS) dans d’autres bâtiments municipaux
  • Le transport, c’est le défi. Être un vecteur d’influence dans la communauté
  • Introduire des flottes de taxis électriques partout au Québec
  • Introduire des autobus scolaires électriques partout au Québec
  • Penser à des parcours touristiques « vitrine technologique », accueil auto électrique, visite éolienne, récupération de chaleur, maison à mesurage net, etc.
  • Diffuser des capsules vidéo biannuelles montrant l’évolution des initiatives
  • Penser éducation des enfants à l’école à même un programme éducatif sur l’efficacité énergétique, surtout en milieu de réseau autonome
  • Mettre en place des programmes de formation O et M pour les microréseaux
  • Augmenter la capacité d’Îlotage sans génératrice
  • Intégrer les systèmes de stockage à l’échelle du réseau pour absorber les fluctuations du parc éolien
  • Mettre en place un modèle de serre automne pour produire de la nourriture localement avec des énergies renouvelables
  • Développer des projets pilotes, intégrer des énergies renouvelables + stockage
  • Appliquer des outils intelligents (intelligence artificielle, etc.) pour optimiser l’intégration des énergies renouvelables
  • Transformer l’île d’Entrée en microréseau

Dans le guide des énergies renouvelables pour les chalets réalisé par le RNCREQ, on peut apprendre qu’il est possible de créer de véritables micro-réseaux en milieu isolé en reliant
ensemble plusieurs bâtiments, générateurs et systèmes de stockage (voir exemple
à la figure 2), qui peuvent être équipés d’un système de gestion de la demande
afin de tirer un profit maximal de la génération renouvelable.

figure 2 Micro-réseau avec composants hybrides (photovoltaïque, éolienne, génératrice diésel) et couplage a.c

En résumé, un micro-réseau permet de réduire les coûts, d’optimiser l’utilisation des équipements et d’accroître la fiabilité de l’approvisionnement en électricité. La pertinence d’installer un micro-réseau dépendra de plusieurs facteurs, mais cette option devrait être considérée dans le cas de plusieurs bâtiments autonomes relativement regroupés comme des pourvoiries, camps forestiers, postes d’accueil de ZEC, communautés autochtones, etc. Les micro-réseaux sont particulièrement intéressants dans le cas d’un gestionnaire unique, car la gestion du réseau (décisions
d’investissement, partage des coûts, etc.) en est grandement simplifiée.

Est-ce que le microréseau des Îles pourrait viser des zones isolées comme des regroupements de bâtiments ou chalets? les zones de villégiatures? L’Île-d’-Entrée? ou les villages éloignés menacés par la vulnérabilité du réseau de transport et les changements climatiques comme l’Est des Îles ou Havre-Aubert? 

La modernisation des réseaux électriques ne se résume pas à une seule technologie, mais à plusieurs applications requérant chacune des technologies précises pour fonctionner. Certaines technologies sont installées chez la clientèle, alors que d’autres visent le réseau. Dans tous les cas, la modernisation des réseaux électriques requiert de déployer un réseau de communication sur l’ensemble du réseau électrique ou de mettre en place un partenariat pour gérer ces communications. Est-ce qu’on pourra dire que le microréseau des Îles sera smart? Certainement! Selon ENEDIS, le premier distributeur européen d’électricité, le SMART GRID OU RÉSEAU DE DISTRIBUTION D’ÉLECTRICITÉ «INTELLIGENT» utilise les technologies de l’électrotechnique, de l’information et des télécommunications de manière à intégrer la production, la distribution et la consommation. Il a pour objectif d’optimiser l’ensemble des mailles du réseau d’électricité qui va de tous les producteurs à tous les consommateurs, afin d’améliorer l’efficacité énergétique de l’ensemble.

Au Québec, les compteurs intelligents sont déjà installés dans nos maisons et peuvent donner aux clients un portrait de leur consommation d’électricité. Bien que les clients aient accès à ces informations, il n’y a pas encore de réflexe ou d’incitatif à apprendre à maîtriser la consommation. Depuis 2018, Hydro-Québec teste des maisons dites « intelligentes » à Shawinigan. Les maisons équipées de panneaux solaires, de capteurs électroniques, d’équipements de contrôle, d’appareils domestiques programmables à distance et d’accumulateurs d’énergie au sous-sol ont pour objectif de moduler la consommation d’énergie strictement en fonction des besoins du moment à la maison et de l’intensité de la demande sur le réseau d’Hydro-Québec. Les consommateurs deviennent alors autoproducteurs, mais acceptent de partager leur données de consommation ce qui peut soulever des enjeux sur la protection de la vie privée.

Quant à Ressources naturelles Canada, ce denier identifie 5 composantes majeures des Smart Grids ayant différentes applications.

5 composantes Smarts Grid:   Le stockage de l’énergie sous forme de batteries (ex. voiture électriques) ou par accumulation thermique ouvrira de nouvelles avenues de gestion de l’équilibre offre-demande. L’automation du réseau permet la reprise en charge d’un bloc suite à une panne, limitant le nombre de clients touchés ou de créer des micro-réseaux avec la production disponible sur ce tronçon de ligne. L’installation de mesurage en réseau permet une détection plus rapide des fautes, la surveillance du réseau, de même que la détection d’équipements surchargés.

En résumé, les apports des réseaux électriques intelligents permettent de:

  • Sensibiliser les consommateurs et les collectivités à la maîtrise de la demande en électricité
  • Sécuriser la qualité de fourniture
  • Faciliter l’intégration des moyens de production d’énergie renouvelable
  • Participer à l’essor du véhicule électrique

Pour terminer, à l’émission On cause pour la planète de CFIM, on cause microréseau! Bonne écoute!


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.